Ce qui me plaît notamment avec Canalblog, c'est la notion de "message". Pas d'"article" ici, pas de "post", juste des "messages". Quel joli mot porteur de nouvelles, bonnes ou mauvaises. Message de paix ou de révolte, d'amitié ou de colère... 

 

Ce soir, j'envoie un remerciement en guise de message.

 

Merci à Louis XIV sans qui rien n'aurait été possible.

Merci pour six mois passés dans un service humainement exceptionnel.

Merci pour cette famille à laquelle je me suis si bien intégrée.

Merci pour les particularités de ce travail qui me manquent déjà : "Terrasse du Midi à PCS", "Ouais c'est ça, ouais...", "Piah ! Piah ! Chéché !", "Charlie, transmets pour VL1", "Yes, it's the queue for people who already have the tickets", "Don't walk on the grass please!", "Passage de la tirelire...", "On va dans l'aquarium ?", "T'es de GH2 demain ? Zut on se verra pas... Quand es-tu de VLM et de TJ déjà ?" "Dépose-moi au 73 !" "Tutta la fila !"...

Merci à Adri, Cricri, Cécé, Françoise, Suki, Vévé, Mathilde, James, Trahoré, Charlie, Andres, Thomas, Mimi, Matthieu, Casimir, Grigri, Junaid, Ihmed, Claudio, Hélima, Aurélia, Delta, Linges', David, Pascal, Loïc, Thorkaël, Jean-Louis, Omar, JR, Tutu, Abela, "Charraire", Assan, Laurent et Jean-Philippe.

Merci pour les rires quotidiens, pour les bizutages, pour les chahuts, pour les charcuteries trop odorantes à 6h30, pour le quatre-quarts et la pâte à tartiner (toujours à 6h30), pour le soutien sans faille par tous les temps (surtout par mauvais temps), pour le chocolat chaud, pour les cours de langues, pour les confidences, pour les beignets à la framboise de chez Guinon, pour la musique, pour la guérite de Neptune, pour les leçons d'histoire, pour les colis suspects, pour les pick-pockets, pour le Plan Vigipirate Renforcé, pour les lieux secrets fermés au public, pour Jeanne le cygne, pour Chapelle, pour le vent, la pluie, la neige, le froid, la chaleur, pour l'entrée A, pour la billetterie, pour les malédictions, pour les vannes, pour les câlins, pour l'écriture, la photo et le dessin, pour la "Journée Filles", pour la Grille d'Honneur, pour les levers de soleil, pour les épais brouillards, pour les Duster, pour la Twizy, pour Dior, pour les viennoiseries, pour les écureuils, les corbeaux, les geais, les oies et les perruches, pour la queue la file, pour les fantômes, pour mon surnom (Cookie), et merci pour le déchirement que provoque mon départ.

 

Je n'oublierai jamais.